Écologie, économies, défense de la cause animale, religion, santé… de nombreuses raisons peuvent nous inciter à réduire notre consommation de viande. Quels que soient nos choix alimentaires, l’essentiel est de préserver son équilibre protéique !

À toutes les étapes de la vie, une alimentation Suffisamment riche en protéines est indispensable. L’apport protéique est particulièrement important pour les enfants en croissance, les sportifs et les personnes âgées dont la masse musculaire a tendance à diminuer. En moyenne, il est conseillé d’en consommer 0,8 à 1 g par kg de poids corporel, soit environ 50 g pour une personne de 60 kg.
Les produits animaux sont riches en protéines, ils apportent la totalité des acides aminés essentiels (lire notre encadré). Ils sont riches en vitamines du groupe B dont la B12, absente des produits végétaux. Leur richesse en fer, sous une forme hautement assimilable, off re un autre point très positif. Enfin, le pourcentage élevé de protéines dans leur composition les rend particulièrement rassasiants. Bémol, les protéines animales s’avèrent plus acidifiantes que les protéines végétales et nécessitent un travail plus important des reins. Elles sont présentes dans la viande, le poisson, les insectes, les coquillages et les crustacés. Les sous-produits animaux, œufs et produits laitiers, contiennent également la totalité des acides aminés essentiels.
Les produits végétaux proposent aussi des protéines en proportion variable. Très présentes dans les légumineuses et le soja1, elles sont moindres dans les céréales. Malheureusement, les produits végétaux ne contiennent que rarement l’ensemble des acides aminés essentiels, d’où l’importance de se nourrir de bonnes associations.

Julie Martin

1Vérifier sa compatibilité avec le traitement de certaines pathologies.

C’est quoi une protéine ?
Les protéines sont, avec les glucides et les lipides, les macronutriments qui constituent les aliments en quantités plus ou moins importantes. Elles sont composées d’acides aminés. Il en existe une vingtaine, dont 8 sont dits « essentiels » car ils doivent être apportés par notre alimentation.

Où les trouver ?
Teneur moyenne en protéines de certains aliments pour 100 grammes.

• Spiruline : 57 g ! Mais vous ne consommerez jamais 100 g de spiruline !
• Ortie sèche : 40 g (ortie fraîche : 10 g)
• Viandes et poissons : 18 à 25 g
• Chanvre : 24 g
• Oléagineux : 15 à 20 g
• Œufs : 13 g
• Légumineuses : 5 à 10 g mais 38 g pour le soja !
• Algues : 3 à 6 g
• Céréales : 2 à 5 g mais 12 g pour le sarrasin !

 

Cela pourrait vous intéresser.

Lire aussi.

Une chaire pour un bloc opératoire augmenté

16/11

Une chaire pour un bloc opératoire augmenté

10/11

Redoublons de vigilance face aux addictions