Maladie, divorce, vulnérabilité financière ou précarité, perte d’autonomie, incendie… il peut s’avérer délicat de surmonter ces situations sans un soutien extérieur. C’est la vocation de l’action sociale de la MNH, que tout adhérent peut solliciter sur présentation d’un dossier de demande d’aide.

Explications pratiques.

Depuis le début de la crise sanitaire, la MNH est restée aux côtés des adhérents au travers de son dispositif d'action sociale, notamment en épaulant financièrement ceux qui ont dû payer des frais de garde d’enfants. Valeur fondatrice de la mutuelle, cette solidarité s’exprime bien au-delà de la pandémie actuelle. L’action sociale intervient en effet en permanence ans six domaines : l’accès à la santé, le handicap, la dépendance, la vie familiale, la précarité et la vie professionnelle. Un large périmètre qui permet à la MNH d'accompagner les adhérents qui se trouvent dans une situation difficile. Une personne avec deux enfants, en cours de divorce, a ainsi récemment reçu une aide de 1 100 euros pour faire face à ses dépenses de première nécessité : achat d’électroménager et des chambres à coucher. Un autre adhérent a perçu une aide de 350 euros pour son équipement auditif, dont le tarif s’élevait à 2 700 euros, en complément du remboursement de l’Assurance maladie (360 euros) et de la complémentaire santé MNH (740 euros). Enfin, l'action sociale a versé 1 400 euros à une personne en situation de handicap pour le réaménagement de sa salle de bains. Sur une dépense totale de 4 800 euros, cette aide est venue s’ajouter aux 2 455 euros versés par la MDPH.

En 2020, l’action sociale de la MNH a accordé 16 700 aides et versé 4 382 000 euros. Un chiffre en hausse par rapport à 2019

Des démarches simples et rapides
Le dossier personnalisé de demande d’aide sociale est disponible sur l’espace adhérent (adherent.mnh.fr) ou en contactant le 3031 pour recevoir l’imprimé de demande, ou encore auprès du correspondant ou du délégué handicap au sein du bureau départemental.
Chaque demande est traitée de manière confidentielle, et les aides sont accordées après étude des ressources du foyer et de la situation de l’adhérent. La personne concernée par la demande doit être adhérente ou affiliée à la MNH, et les pièces justificatives devront être jointes au dossier (devis, facture, attestation Pôle emploi, etc.).

Les aides peuvent être octroyées sous deux formes : une aide financière non remboursable ou un prêt social Hospi’solidaire, géré par la BFM. Le montant dépendra des sommes engagées et du reste à charge après intervention des autres organismes (Assurance maladie, mutuelle, MDPH, etc.).
Pour faire face à l’urgence des situations, la MNH instruit le dossier en cinq jours, et les versements ont émis chaque lundi.

Nadège Audegond

Cela pourrait vous intéresser.

Lire aussi.

Quels sucres privilégier ?

26/10

Quels sucres privilégier ?

Ils font reculer le désert médical

22/10

Ils font reculer le désert médical