L’implication de la MNH pour améliorer l’accès à la santé des personnes en situation de handicap ou de vulnérabilité dans le cadre de sa Grande Cause constitue une de ses valeurs socles. Deux temps forts sont récemment venus illustrer cet engagement : un nouveau film et un séminaire de réflexion.

Un nouveau film pour donner la parole aux professionnels
Intitulé « Accès à la santé pour tous et partout ? », le nouveau film conçu par la MNH porte le témoignage des professionnels de terrain qui accompagnent chaque jour les personnes en situation de handicap et/ou de vulnérabilité. Son objectif : montrer la réalité et les initiatives menées au sein du monde de la santé et du médico-social, qui se sont multipliées avec la crise sanitaire. Il donne ainsi à voir les difficultés d’accès aux soins des plus fragiles, mais aussi l’évolution des pratiques de soins des professionnels de santé et du médico-social de la France entière.
D’une durée de 26 minutes, il aborde des thématiques variées : rééducation à distance, pair-aidance, formation des aidants, accueil des personnes présentant des troubles du spectre autistique. Il est visionnable sur YouTube. « Le film est également mis à la disposition des bureaux départementaux et des délégués handicap de la MNH et de tout établissement qui nous en adresserait la demande », ajoute Frédéric Fauveau, directeur de l’engagement social de la MNH.

Un séminaire pour construire la réflexion de demain
Autre moment clé de la fin d’année 2021 : la tenue d’un séminaire au Centre hospitalier Esquirol Limoges, le 24 novembre dernier, visionnable sur YouTube. Deux thématiques étaient abordées : le développement de réseaux de référents handicap et vulnérabilité dans les services des urgences hospitalières, d’une part ; l’amélioration de l’information et de la formation des professionnels de santé et du grand public sur la problématique de l’accès à la santé, d’autre part.
Au total, plus d’une vingtaine de participants ont assisté à cette journée de discussions et de réflexion. « Nous avons réuni une grande diversité de profils, professionnels et futurs professionnels : médecins, ergothérapeutes, travailleurs sociaux, étudiants, etc., ainsi que des personnes vivant avec un handicap. Les échanges, animés par des membres du comité À cœur ouvert et des élus de la MNH, ont été d’une immense richesse », ajoute Frédéric Fauveau.
« Il s’agit de la première étape de la consultation nationale interprofessionnelle et pluridisciplinaire que nous souhaitons mener. Nous espérons organiser d’autres séminaires de ce type en région tout au long de 2022 et 2023. Nous rédigerons ensuite une synthèse pour proposer aux professionnels de santé et du médico-social des solutions concrètes et des sources d’inspiration », conclut-il.

Pour en savoir plus, participer à cette démarche ou accueillir un événement, contactez Laurence Bénard : laurence.benard@mnh.fr / 02 38 90 72 52.

Cela pourrait vous intéresser.

Lire aussi.

Les Femmes de santé mises à l'honneur

08/03

Les Femmes de santé mises à l'honneur

Journées Francophones des Aides-soignants

07/03

Journées Francophones des Aides-soignants