La 4e édition du prix Initiatives aidantes a distingué cinq projets innovants contre l’isolement social des aidants. Détail du palmarès commenté par Morgane Hiron, déléguée générale du collectif Je t’aide, organisateur de l’événement.

Créé en 2015, le collectif Je t’aide réunit 27 structures qui épaulent les aidants, œuvrent à une meilleure reconnaissance de leur rôle et de leurs droits dans la société. Lors de la Journée nationale des aidants en octobre dernier, le jury du Prix initiatives aidantes, composé exclusivement d’aidants, a récompensé cinq projets conçus pour rompre leur isolement.

L’Envol
Des séjours entre frère et sœurs

L’association organise un séjour annuel qui accueille gratuitement des enfants de 6 à 17 ans dont un frère ou une sœur est gravement malade. Pendant une semaine, ils suivent des activités sportives et artistiques, encadrés par des bénévoles.

« Spontanément, on pense souvent aux parents, moins à la fratrie. Or, c’est toute une famille qui aide. Pour ces enfants obligés de prendre très tôt leurs responsabilités, il est essentiel d’échanger avec d’autres enfants de leur âge qui vivent la même chose. »
Morgane Hiron

Association pour les parents d’enfants en situation de handicap (APESH)
Une plateforme d’entraide communautaire

Le site https://andycaptain.fr fournit des informations utiles et des contacts approuvés pour faciliter la vie des aidants d’enfants en situation de handicap. Avec des podcasts, des articles, des webinaires ainsi qu’une cartographie détaillée de professionnels de santé, associations, centres médico-sociaux, lieux bienveillants et loisirs adaptés. Un forum de discussion permet de partager bons plans, conseils et retours d’expériences.  

« La plateforme intégrera bientôt un espace d’achat et de vente de matériel d’occasion adapté, médical et ludique. »
Morgane Hiron

Artetsi
Des ateliers bien-être & formation

L’association anime des ateliers de formation réservés aux aidants qui s’occupent de proches atteints de pathologies neurodégénératives à domicile (accès au droit, financement, vie pratique…). Elle propose également des ateliers de répit (yoga, sophrologie, cuisine…).

« On peut se former sur Internet mais rien ne vaut la rencontre, la convivialité et l’échange direct pour se former à prendre soin de ses proches. »
Morgane Hiron

Réseau de service pour une vie autonome (RSVA)
Une mallette ludique

Conçue comme une mallette de ressources ludiques et interactives, « La fée pour nous » mettra à disposition des aidants des jeux adaptés, sensoriels et musicaux ainsi que des idées d’activités et des bons plans pour se procurer certains équipements utiles à la vie quotidienne.

« Les aidants ont une expertise. Qu’il faut valoriser, partager. Un support est parfois nécessaire pour faciliter les échanges sur les réseaux ou par téléphone. »
Morgane Hiron

We care project
Une appli pratique

Kimoun est une application mobile développée pour améliorer la coordination des aidants de personnes dépendantes à domicile. Elle propose différents modules partagés – tchat, agenda, liste de courses, suivi des dépenses… – qui facilitent la transmission d’informations à distance entre les proches et les professionnels médico-sociaux.

« Le marché du soin est devenu très concurrentiel. Mais toutes les solutions digitales ne se valent pas. Certaines proposent des abonnements mensuels coûteux. Kimoun est une application gratuite avec un supplément d’éthique. »
Morgane Hiron

Cela pourrait vous intéresser.

Lire aussi.

Que puis-je manger pour déstresser ?

04/01

Que puis-je manger pour déstresser ?

Des masques recyclés en tapis de sol

30/12

Des masques recyclés en tapis de sol