Le saviez-vous ?
En cas d'arrêt de travail prolongé, le correspondant MNH de votre établissement employeur assure la saisie des demandes de compléments de salaire prévues par votre garantie MNH. Vous n'avez donc aucune démarche à effectuer.

Lorsque le CGOS (Comité de gestion des œuvres sociales des établissements hospitaliers publics) cesse d’indemniser les hospitaliers en arrêt maladie, la MNH prend le relais auprès de ses adhérents selon les conditions de leur garantie.
L'enjeu crucial et commun à tous est d'intervenir rapidement pour éviter une dégradation de la situation financière de l’adhérent MNH qui se trouve en arrêt maladie.
Dans ce cas, les correspondants effectuent automatiquement cette prestation dans le cadre de leurs fonctions. Leur connaissance fine des adhérents MNH est liée à leur implantation historique au sein des directions des ressources humaines des établissement hospitaliers.
Chaque mois, ils passent en revue les listes des agents hospitaliers en arrêt maladie, pour identifier ceux qui ont besoin de recevoir un complément de salaire.

Cas particulier, à l’AP-HP qui n’adhère pas au CGOS, l’indemnisation de la MNH intervient juste après celle de l’employeur.

Partie intégrante des équipes hospitalières, les correspondants MNH ont un rôle essentiel de représentation des agents hospitaliers, en cohérence avec la dimension affinitaire de la Mutuelle Nationale Hospitaliers.

Cela pourrait vous intéresser.

Lire aussi.

Innover et agir contre l’isolement des aidants

07/01

Innover et agir contre l’isolement des aidants

Que puis-je manger pour déstresser ?

04/01

Que puis-je manger pour déstresser ?